Je suis née Boulevard de la plage, face au Bassin.

Mes parents m'ont amenée, quelques heures plus tard dans la ville de printemps qu'ils habitaient alors.

A quelques jours, j'ai atteint le sommet de la plus haute dune dans les bras de mon père.

...

Comme ce jour là, qu'il me plaît à rêver qu'il m'a présenté à la vie ,

J'arrive aujourd'hui sur un autre point culminant.

L'ascension m'est apparue rapide ...

J'ai parcouru de jolis paysages, doux et vallonnés, malgré le plat pays,

De plus arides aussi, escarpés qui m'ont parfois fait souffrir.

J'ai connu les ecchymoses, les ampoules, les bleus à l'âme.

Puis les collines, les vallées, les lacs m'ont réconfortée, rassurée et encouragée

Et ce sont ces moments de purs Bonheurs, petits & Grands, que je retiens et qui ont fait de moi ce que je suis.

J'atteins aujourd'hui un nouveau sommet, en équilibre sur une plate forme,

Livrée à des vents contraires qui me déstabilisent un peu, [et comme je suis sujette au vertige] je sais que je ne vais pas pouvoir y rester très longtemps.

Je vais devoir me résoudre à amorcer la descente,

Quitter la vue époustouflante, de ce qui est plus bas, du chemin parcouru.

A petits pas, de crainte de glisser, d'aller trop vite.

Peut-être même, comme à mon habitude,  je vais vouloir prendre le temps,

Le temps de réfléchir à la meilleure façon d'aborder les passages un peu plus abruptes, parce que je sais qu'il y en aura encore...

Je ne vois pas ce qu'il y a derrière, mais

J'imagine

De magnifiques paysages inconnus,

De nouveaux lacs,

De jolis plateaux verdoyants qui invitent au repos, à la reprise d'énergie,

De belles rencontres aussi, de jolis partages

Et rejoindre un jour le niveau de la mer, face au Bassin pour mon plus grand Bonheur !

***

***